Dernières actualités

PSUELR

La Moselle à La Rochelle

Jean-Pierre Liouville et Fred Mescolini, Premier secrétaire et Premier secrétaire adjoint, étaient présents aux Univ ...

img-jpl-nouvelle

Tenue de chantier

Jean-Pierre Liouville , 1er Secrétaire Fédéral du PS de Moselle, dévoile les grandes lignes de la nécessaire reconst ...

6118384-happy-school-girls-running-outdoor-at-sunny-autumn-day

Réforme des rythmes scolaires

Réforme du temps scolaire : Dans le Thionvillois la droite démontre la petitesse de ses postures politiciennes   Alo ...

source: Tout Metz.com

Réforme pénale

La fédération de Moselle du parti socialiste soutient le projet de loi de prévention de la récidive et d’individuali ...

Paroles de Militants

J’ai décidé de m’engager à gauche car c’est elle qui agit le mieux pour l’éducation et la jeunesse.

Matthieu de Metz

Après 17 ans de droite, le changement c'est maintenant. Montrons par nos implications que nous sommes à la hauteur des espoirs de nos concitoyens. Au niveau local nous devons être à l'écoute et ne pas hésiter à rencontrer la population.

Antoine de Serémange-Erzange

Militants depuis les élections de 2002, nous continuons par nos actions et engagements sur le terrain, à combattre l'intolérance.

Sylvie et Christophe de Serémange-Erzange

Dans une France diminuée par un trop long gouvernement de droite, je continue de croire que François Hollande et ses ministres peuvent nous ramener à un meilleur cadre de vie, et je m'efforce d'apporter ma petite pierre à l'édifice par mes actions en tant qu'élue, et mon optimisme que j'essaie de diffuser dans mon entourage.

Stéphanie de Serémange-Erzange

Dans les quartiers, sur les places des villages ou dans les rues des centres villes, nous militons où nous vivons.C'est porte après porte que nous nourrissons notre action au service de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.

Yoan de Metz

Parce qu’être socialiste c’est rassembler. Parce que je refuse d’éduquer mes enfants dans la haine et la division. Parce que je ne lâche rien pour l’intérêt général et le vivre ensemble  

Sofia de Thionville

La réforme des rythmes scolaires n’est pas simplement une réforme de l’école, c’est une réforme qui nous demande de mettre l’enfant au cœur des préoccupations de toute la société.

Pierre de Maizières-Les-Metz

A voir aussi :